Réunion du Bureau exécutif : Le communiqué

Le Bureau exécutif de la Ligue de Football Professionnel a tenu lundi 29 octobre 2018 une réunion au siège de la Ligue sous la présidence de M.Medaouar Abdelkrim, président.

Après avoir adopté le Procès Verbal de la réunion précédente, les membres ont eu à débattre la programmation et les préparatifs de la finale de la super coupe qui opposera ce jeudi 1er novembre le CS Constantine champion et l’USM Bel Abbès vainqueur de la coupe d’Algérie de l’édition de 2017/2018

Concernant la programmation, le Président de la LFP a apporté des clarifications au sujet du décalage aux 30 et 31 octobre de la 12ème journée du championnat Mobilis de Ligue 1 et de Ligue 2 programmée initialement les 26 et 27 octobre. M. Medaouar a fourni tous les détails sur les conditions qui ont entouré cette décision prise certes tardivement mais elle a été imposée par les circonstances relatées dans le communiqué de la LFP. « Ceci dit, la programmation qui a subi des légères modifications n’a aucune répercussion sur la suite de la compétition, ni sur la période de la trêve hivernale qui débutera comme prévu le 1er décembre 2018.».

L’affaire du match CABBA – MCA , a fait aussi l’objet d’échanges entre le président et les membres. M.Medaouar a indiqué que la commission de discipline a travaillé en toute indépendance. Elle s’est basée sur les documents officiels notamment émanant de l’arbitre et du délégué. Elle a tranché à partir du contenu du code disciplinaire en vigueur depuis 2016. Dans cette affaire, aucune équipe n’a été ni favorisé ni lésée.

Les membres du Bureau ont aussi évoqué le cas de l’USM Annaba qui doit assainir sa situation avec ses ex : joueurs non encore régularisés en matières de salaire depuis 2012. Cette affaire qui a échappé à la vigilance des services concernés de fait que ce club avait changé entre-temps de statut est revenu récemment au devant de la scène, ce qui a contraint la LFP à reprendre le dossier et le soumettre à la commission de discipline. Cette dernière a donné un délai à l’USM Annaba pour se conformer à la réglementation. Après le recours introduit par ce club à la FAF, il été décidé d’étudier de nouveau le dossier par une commission composée de représentants de la FAF, de la LFP et de la Commission des résolutions des litiges.

Les explications fournies par le Président de la LFP sur ces sujets et sur d’autres points, ont convaincu et satisfait les membres après un débat fervent et passionné.

Les membres ont rejeté toutefois les attaques de dénigrement qu’a subies récemment le Président de la LFP. Ils estiment que les informations rapportées ici et là sont dénuées tout fondement. Elles ne reflètent nullement l’état d’esprit, l’engagement et la responsabilité qui animent le président de la LFP dans le seul intérêt du football national. Aussi, les membres de la Ligue apportent à l’unanimité, leur soutien total à M.Medaouar , se solidarisent entièrement avec lui et le confortent dans sa démarche.

Le dernier point de l’ordre du jour a concerné la finale de la super-coupe . M.Medaouar a informé les membres de l’état d’avancement des préparatifs de cet important événement qui consacre la fin de saison 2017/2018 .