​Réunion du Conseil d’Administration de la LFP : Le communiqué

Le Conseil d’Administration de la Ligue de Football Professionnel (LFP) a tenu, jeudi 28 septembre 2017 au siège de la Ligue à Alger, une réunion ordinaire sous la présidence de M. Mahfoud KERBADJ, Président de la Ligue de Football Professionnel (LFP).

Le Conseil d’Administration a examiné les points suivants.

  • Point de situation sur les droits d’engagement saison 2017/2018
  • Décisions du Bureau Fédéral du 24 septembre 2017
  • Dossier contentieux Dzair TV et EPTV
  • Dossier nouveaux statuts des clubs
  • Préparatifs Super-Coupe d’Algérie
  • Mise en place d’un système récompenses
  • -Trophée meilleur joueur du match
  • -Equipe fair play

Le président de la LFP, M.Mahfoud Kerbadj, a salué en préambule le retour de M.Sid Ali Yahiaoui, au sein de la LFP, au poste de Secrétaire général de la LFP après avoir occupé ce poste entre 2015 et 2016 avant sa mutation à la Fédération Algérienne de Football pour le même poste. M. Yahiaoui s’est déclaré tout heureux de retrouver la LFP et il a remercie le Président Kerbadj pour sa confiance.

Le Conseil d’Administration a ensuite entendu un rapport sur la nouvelle saison. Il se félicite des bonnes conditions dans lesquelles s’est déroulée l’opération d’engagement des clubs notamment après la mise en place d’un système entièrement numérisé. En effet, pour la nouvelle saison, les clubs ne se sont pas déplacés plus au siège de la LFP pour établir les licences de leurs joueurs, entraineurs, autres staff comme cela se faisait avant. Ils ont accompli cette formalité à distance par le biais d’une liaison internet. Les services administratifs de la LFP et les clubs ont manifesté leur satisfaction à propos de cette nouvelle avancée dans le traitement des opérations administratives.

Le Conseil d’Administration a exprimé également sa satisfaction au sujet de la rénovation du site internet de la LFP. Tous les membres ont été unanimes pour souligner les efforts déployés par la Ligue pour mettre à la disposition des lecteurs un moyen qui répond à leur besoin, d’autant plus que le site se dotera prochainement d’une plate forme d’archives sur le football national qui concerne le championnat, la coupe et la participation des clubs algériens aux compétitions internationales.

Sur le plan technique, le championnat national de Ligue 1 et de Ligue 2 de la saison 2017/2018 a connu Le mouvement de joueurs suivant :

- 242 joueurs ont changé de clubs

- 153 joueurs restés dans leurs clubs de la saison passée

- 344 nouvelles recrues promues des équipes réserves.

- En tout, 767 licences ont été délivrées en Ligue 1 en cumulant les seniors et les réservistes et 750 en Ligue 2, ce qui porte le total des licences délivrées à 1517 licences pour 32 clubs.

Joueurs étrangers

- En plus de 3 joueurs étrangers déjà sous contrat avec des clubs algériens depuis plusieurs saisons, 9 nouveaux joueurs étrangers ont été recrutés par l’US Biskra (2 joueurs), le CS Constantine (2 joueurs), USM Alger (1 joueurs), MC Alger (2 joueurs),, la JS Kabylie, le Paradou AC, l’ES Sétif., la JS Saoura et le DRB Tadjenanet

Concernant les installations sportives, le Conseil d’Administration regrette que le stade du 5 juillet a subi une nouvelle détérioration de sa pelouse ; une situation qui a encore compliqué le problème de domiciliations des matches à Alger , notamment avec l’indisponibilité du stade d’El Harrach.

Dossiers des droits Dzair TV et EPTV.

La LFP détient des créances sur le Groupe Les TEMPS NOUVEAUX qui gère Dzair TV et l’Entreprise Publique de Télévision (EPTV). Pour le premier, il s’agit des 3ème et 4ème tranches de la précédente saison. Le président de la LFP a informé le Conseil d’Administration que la direction de l’EPTV a promis de libérer prochainement 50% des droits. Quand au Groupe Les TEMPS NOUVEAUX , la LFP a transmis quatre correspondances relatives à ce dossier mais cet organisme n’a daigné répondre à aucun courrier. A ce sujet, La LFP a décidé de suspendre la convention et recourir à la justice pour recouvrer ses droits.


Dossier nouveaux statuts des clubs.

Examinant la situation juridique des clubs de la JS Kabylie et de l’USM Blida, la LFP invite les dirigeants de ces deux clubs à se conformer aux textes réglementaires.

Super coupe d’Algérie.

Le Secrétaire général de la LFP a informé les membres du Conseil d’Administration que la Ligue a entamé les préparatifs pour cette finale programmée le 1er novembre 2017. Elle a retenu 3 villes pour l’organisation de cette compétition : Alger, Blida et Constantine. Une première réunion se tiendra le 10 octobre prochain avec les personnes concernées par l’organisation de match.

Les récompenses de la LFP

La LFP a décidé d’organiser pour cette saison deux concours, l’un récompensant le meilleur joueur d’un match choisi par la LFP et l’autre concernant le fair play des clubs. Le premier est organisé avec la collaboration de journalistes présents au stade, quand au second, la LFP établit un classement sur la base des feuilles de matches pour désigner la meilleure équipe du mois..

Décisions du Bureau fédéral du 24 septembre 2017.

Les membres du Conseil d’Administration, après avoir pris connaissance des dernières décisions prises par le Bureau Fédéral de la FAF, font part de leur surprise au sujet de la teneur et de la portée des certaine mesures qui constituent ni plus ou moins, un moyen de coercition pour imposer à la LFP l’application des décisions relevant de la gestion courante des affaires de la Ligue.

Aussi, le conseil décide d’apporter certaines précisions pour éviter tout quiproquo qui pourrait s’avérer néfaste quant aux relations entre les deux structures.

Concernant la demande du report des matches du championnat national le jour de la rencontre internationale entre le Cameroun et l’Algérie, le Conseil d’Administration prend acte de l’injonction du Bureau Fédéral et de la recommandation du Ministre de la Jeunesse et des Sports qui a invité le Président de la LFP à se conformer aux décisions de la FAF. Il décide à l’unanimité du renvoi de la totalité des rencontres de la 6ème journée. La LFP signale au passage qu’elle a souvent programmé des rencontres nationales durant la période des dates FIFA sans aucune objection de la part des acteurs concernés.

Au sujet de l’opération de désignation des commissaires aux matches pour les rencontres de Ligue 1 et Ligue 2, procédure contestée par le Bureau Fédéral qui exige que le choix doit se limiter uniquement aux membres structurés au niveau de la FAF, le Conseil d’Administration signale que le corps des commissaires comprend quelques 80 membres pour 16 matches, réunis annuellement à la veille de l’ouverture de la saison, pour des recommandations d’usage. La plupart provient de ligues et la liste est complétée avec d’anciens sportifs, dirigeants, arbitres aux compétences reconnues, certains d’entre eux ont même occupé dans le passé des postes au sein des structures du football algérien. L’élargissement de la liste est une procédure classique qui remonte aux premières années de l’indépendance. Le Conseil d’Administration, a toutes les raisons de croire que derrière cette décision du Bureau Fédéral, se cache un motif électoraliste.

Enfin, concernant l’avertissement infligé à la LFP au sujet de l’affaire du joueur Badni , le Conseil d’Administration regrette que le Bureau fédéral s’est précipité dans la prise de cette décision qui relève d’une procédure interne. L’usage impose le passage par des structures conçues pour ce genre d’affaire telles que la commission de l’Ethique et la commission de discipline. Le Conseil d’Administration considère que le Bureau Fédéral a manqué terriblement de sérénité dans le traitement d’une affaire qui remonte à la saison passée.